Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Actualités
 
 
Liste des actualités du site du RST
 
 

Publication du rapport "Les usages de drones existants et potentiels recensés au sein du ministère"

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 octobre 2015 (modifié le 23 octobre 2015)

Le secteur des drones civils est en croissance exponentielle et l’utilisation de ces nouveaux capteurs offre des solutions innovantes pour surveiller l’environnement ou intervenir dans des zones à risques afin de secourir des populations sinistrées.
Le réseau scientifique et technique du ministère, par l’ampleur et la diversité des fonctions qui lui sont confiées intervient dans de nombreux domaines liés à la mesure de l’environnement et des risques. A ce titre, il met en œuvre plusieurs systèmes de capteurs au sol ou embarqués.
La direction de la recherche et de l’innovation du CGDD a conduit au sein du réseau scientifique et technique du MEDDE, un recensement des diverses activités liées à l’utilisation des drones qui a fait l’objet d’un rapport associé à une quinzaine de fiches descriptives.

Rapport sur les drones  (nouvelle fenetre)
Rapport sur les drones

Dans le but d’illustrer ces activités et de montrer l’utilité de ces appareils pour l’environnement, une journée de démonstrations est organisée sur la base de loisirs de Champs-sur-Marne le 5 novembre 2015.
Vous pouvez retrouver toutes les explications sur cette journée en suivant ce lien.

Appel à projets sur la thématique "Sécurité des personnes et des biens, des infrastructures et des réseaux"

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 octobre 2016 (modifié le 30 mars 2018)

Lancé depuis le 4 octobre 2016, cet appel s’inscrit dans le cadre de l’action "Projets Industriels d’AVEnir" (PIAVE) du Programme d’investissements d’avenir.

Date limite de dépôt des projets : 17 janvier 2017 à 12h00

Les projets attendus sont de deux types :

Projets pilotes technologique dans l’un des domaines suivants (maturité technologique élevée) :

  • identité numérique
  • sécurité de la ville intelligente
  • protection des lieux ouverts et multimodaux
  • plateforme pour la protection des infrastructures critiques type Seveso
  • cybersécurité des systèmes industriels

Projet collaboratif de R&D dans les domaines suivants (maturité technologique intermédiaire) :

  • cybersécurité des systèmes industriels
  • sécurité maritime
  • Big data de la sécurité
  • sécurité des infrastructures critiques type Seveso

Vous trouverez les précisions sur cet appel à projets sur le site horizon 2020

Contact :
Christian Després, Service de défense, de sécurité et d’intelligence économique (MEEM/MLHD)
Tél : 01 40 81 70 56
Mél : Christian.Despres@developpement-durable.gouv.fr

Challenge RST Analytics les 19 et 20 juin

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 juin 2018
La deuxième édition du challenge RST-Analytics aura lieu les 19 et 20 juin prochain dans les locaux de l’incubateur GreenTech verte à Champs-sur-Marne.

4 mars 2016 : Journée d’essaimage du potentiel des applications satellitaires : utilisation des données environnementales et territoriales (géolocalisées, géospatiales)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 février 2016

Date : vendredi 4 mars 2016
Lieu : Technopôle de l’environnement de l’Arbois (Aix-en-Provence)

Les enjeux écologiques et climatiques occupent une place de plus en plus importante auprès des acteurs publics et économiques. Les acteurs français de l’environnement peuvent apporter leur contribution pour relever ce défi sous réserve de disposer de données environnementales globales et des moyens de les exploiter.

Depuis 2015, un accès facilité aux données d’observation de la terre se met en œuvre au bénéfice d’un large public tant en France (avec les plates-formes de différents opérateurs publics) que sous l’égide de l’Union Européenne (programme Copernicus).

L’exploitation des données in situ ou spatiales liées à l’observation de l’environnement offre une opportunité de nouvelles applications en terme de prévisions et d’aide à la décision et présente ainsi un potentiel d’innovation et de création d’activités nouvelles.

L’objectif de cet atelier est de promouvoir l’utilisation de ces données, leurs conditions d’accès, les outils et les réseaux d’accompagnement, en mettant en avant les retours d’expériences. Cet atelier permettra de livrer les premiers enseignements de l’étude réalisée auprès de 180 entreprises par les pôles de compétitivités Ecotech.

Cette journée (format pdf - 221 ko - 17/02/2016) est ouverte plus largement aux entreprises (PME, ETI…), laboratoires, services de l’état, agences d’urbanismes, acteurs publics.

Cet atelier implique pour sa conception une collaboration étroite entre le Commissariat général au développement durable (MEEM), le Centre National d’Etudes Spatiales (dans le cadre de leurs accords de collaboration),le réseau national des pôles de compétitivité Ecotech : MERMEDITERRANEE/EAU/SAFE/OPTITEC/HYDREOS/AVENIA et les pôles Aérospace Valley ainsi que CapDigital avec le soutien du Technopôle de l’Environnement de l’Arbois.
Il s’inscrit dans la continuité du travail confié par le Commissariat général au développement durable au pôle de compétitivité MerMéditerranée au second semestre 2014 sur le potentiel que représente en termes de nouvelles applications pour les TPE- PME l’ouverture des données d’observation de la Terre "Copernicus" et l’élaboration d’un nouveau plan des applications satellitaires 2016-2020 en faveur de la politique conduite par le Ministère.
Modalités de participations : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-plan-d-applications.html

Parmi les partenaires, membre du RST : CNES et le Cerema pour la partie animation des ateliers, boîtes à idées
Les partenaires : les pôles du réseau Ecotech (Mer Méditerranée,Optitec,Avenia, Hydreos, Eau, Safe) avec les pôles Cap digital et Aerospace Valley
Contacts SDI : Mission des applications satellitaires / Charly VIGNAL : charly.vignal@developpement-durable.gouv.fr
Bureau des grands programmes : Céline FOURDRILIS chargée de mission valorisation R&I collaborative : celine.fourdrilis@developpement durable.gouv.fr
Contact SR : Mission observation de la Terre : ISABELLE BENEZETH, isabelle.benezeth@developpement-durable.gouv.fr

4 octobre 2016 : " La nature, source d’innovation ? " - 5ème débat du cycle "Les débats citoyens pour la planète"

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 septembre 2016

Date : le mardi 4 octobre 2016 de 19h à 20h30
Lieu : auditorium de l’hôtel de Roquelaure, 244, boulevard Saint-Germain, Paris 7ème
Lien vers site web : http://www.developpement-durable.go...
Inscription obligatoire : Accédez au formulaire d’inscription

Vous découvrirez le génie de la nature, véritable réserve insoupçonnée d’inventivité.
Cette bio inspiration du vivant, qu’on appelle aussi le biomimétisme, consiste à faire de la recherche en tirant parti des solutions et inventions produites par les animaux ou les plantes. Cette discipline, en forte croissance, est au cœur des stratégies d’innovation des entreprises de la transition écologique, la nouvelle révolution industrielle en cours. Elle est aussi une école d’humilité et de curiosité.

Jacques Livage, chimiste, spécialiste de la chimie douce, professeur au Collège de France, membre de l’Académie des sciences, Kalina Raskin, docteure en biologie, chargée du développement scientifique du CEEBIOS ( Centre Européen d’Excellence en Biomimétisme de Senlis), Christian Courtin-Clarins, président du conseil de surveillance Clarins, participeront au débat.

Ces débats, animés par Gilles Bœuf, conseiller scientifique de Ségolène Royal, prolongent les échanges de la Cop 21 pour continuer le travail de réflexion, de mobilisation jusqu’à la Cop 22 qui aura lieu à Marrakech. Des philosophes, anthropologues, sociologues, scientifiques, économistes, artistes sont invités, une fois par mois, à venir débattre autour des grands enjeux liés à la science du vivant et à la biodiversité.

Vous pouvez diffuser cette invitation dans vos réseaux. N’oubliez pas de vous munir de vos papiers d’identité. Accueil dès 18h45.

Contact : Isabelle Raynaud Delfini - 01 40 81 78 19


Télécharger :

7 et 8 mars 2016 : 5ème Forum batiment durable des pôles de compétitivité

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 février 2016

Le Forum du Bâtiment Durable est le rendez-vous incontournable de la filière, offrant un cadre propice aux rencontres et aux échanges, à l’émergence de nouvelles collaborations et à la découverte de projets et de réalisations remarquables.

Date : le lundi 7 mars et le mardi 8 mars 2016
Lieu : Lyon, Conseil régional Rhône-Alpes-Auvergne
Lien vers site web : http://www.forumbatimentdurable.com/

PARMI LES TEMPS FORTS :

Lundi 7 mars :

  • Une Bourse d’Opportunités pour rencontrer vos futurs partenaires, clients et fournisseurs grâce à des rendez-vous qualifiés.
  • Des visites de sites pour apprécier les bonnes pratiques de rénovation exemplaires.
  • Un cocktail inaugural pour poursuivre les échanges initiés dans la journée.

Mardi 8 mars :

  • Une séance plénière suivie de 2 tables rondes et 4 ateliers thématiques, visant à identifier les enjeux majeurs et valoriser les solutions apportées notamment par les entreprises innovantes des pôles de compétitivité.
  • Une session posters

Plus de 300 participants régionaux, nationaux et internationaux attendus :
grands groupes, PME et start-up, centres de recherche et de formation, collectivités locales, investisseurs privés couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur du bâtiment durable : matériaux et produits de construction, intégration dans le bâtiment, composants et systèmes, intégration du bâtiment dans son environnement.

À qui s’adresse le Forum ?
Le Forum s’adresse principalement aux professionnels de la filière : Maîtres d’œuvre, Maîtres d’ouvrage, Architectes, Urbanistes, Bureaux d’études, Entreprises du BTP / constructeurs, Bureaux de contrôle, Fabricants / Développeurs, Distributeurs, Organismes de Certification, Investisseurs, Syndicats professionnels, Centres Techniques, Laboratoires de recherche, Organismes de formation.

Contacts SDI
Bureau des eco-technologies : DAMIEN JOSEPH damien.joseph@developpement-durable.gouv.fr

9 juin 2016 : Conférence "Première phase de l’automatisation des véhicules"

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er juin 2016

Invitation à la conférence du 9 juin 2016 « Première phase de l’automatisation des véhicules »

Date : le jeudi 9 juin 2016 de 9h à 17h30
Lieu : Tour Pascal B, La Défense, salle 28P03
Lien vers site web : http://intra.cgedd.i2/invitation-a-la-conference-du-9-juin-2016-premiere-a6078.html

Une étape technologique importante est franchie avec l’arrivée de véhicules équipés de systèmes à l’aide à la conduite. Les modèles haut de gamme des constructeurs proposent déjà des options permettant une large délégation de fonctions de conduite.

La voiture totalement autonome est en revanche d’un avenir plus lointain, au-delà de 2025.
D’ici là, comment gérer la période transitoire, durant laquelle des degrés divers d’automatismes seront présents sur les routes ?

La conférence du CGEDD vise donc à éclairer la première étape d’introduction de véhicules automatisés jusqu’au degré 3 (sur une échelle de 5), c’est-à-dire véhicules avec maintien dans la file, dépassements, régulation adaptative, reconnaissance des panneaux de signalisation.

De nombreuses questions concrètes sont aujourd’hui posées : y a-t-il une adaptation des infrastructures à prévoir, faut-il autoriser les véhicules automatisés sur certaines axes seulement et faut-il une préparation spécifique des conducteurs, pour la maîtrise de ces véhicules ? Quel degré d’harmonisation européenne faut-il préparer, quels sont les impacts sur les assurances à court terme, et sur la sinistralité routière ? Quelle réglementation imposer pour les « trains de véhicules » ?

La conférence sera introduite par la Commissaire générale au développement durable, Laurence MONNOYER-SMITH, et verra la participation de nombreux acteurs institutionnels, dont l’IFSTTAR et la DGITM, et industriels (Renault, PSA).

Retrouvez le programme et l’invitation de la journée ainsi que le formulaire d’inscription.

11 mai 2015 - Journée d’échange : bilan des pratiques et des usages des applications satellitaires au service du développement durable

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 avril 2015 (modifié le 12 mai 2015)

Bilan des pratiques et des usages des applications satellitaires au service du développement durable proposés par le MEDDE
Lundi 11 mai 2015
Heures : 9h30-18h
Lieu : Tour Séquoia - conditions de participation sous inscription

Le Ministère s’est doté en 2011 d’un plan sur les applications satellitaires au service du développement durable. Outil stratégique et opérationnel, l’objectif du Ministère est d’améliorer la réalisation de ses missions notamment par le recours à des méthodologies utilisant des données issues de l’espace ; sont identifiées les contributions que les applications satellitaires peuvent apporter à l’horizon 2015 sur les champs d’intervention du ministère.
Depuis le 24 février 2015 date du dernier comité de suivi, le processus d’actualisation de ce plan est engagé avec les parties prenantes ; l’objectif est d’actualiser à l’aune des pratiques et des enjeux le contenu du plan pour les cinq prochaines années (2016-2020).

Lundi 11 mai 2015 sera un premier point d’échanges de bilan des pratiques/usages et perspectives pour les cinq prochaines années (2016-2020).
La direction de la recherche et de l’innovation souhaite dresser avec les acteurs le bilan des pratiques et des usages des applications satellitaires au service du développement durable.
Le public invité : services de l’Etat et rattachés : directions générales du ministère, services déconcentrés et territoriaux, les services des ministères de l’agriculture, de la recherche et de l’industrie, le réseau scientifique et technique, les pôles de compétitivité ainsi que les PME impliquées. Il sera donné la parole aux priorités des directions générales et des attentes des DREAL/DDT(M). Un focus sur les initiatives européennes dans les domaines de l’observation de la terre et de la navigation/positionnement permettra d’identifier un cadre structurant d’actions s’appuyant sur COPERNICUS et les GNSS Européen (EGNOS, GALILEO) et l’accès aux données.
Enfin, un point sera accordé aux conditions de mise œuvre et leur effectivité sur les territoires.

Le programme à télécharger (format pdf - 119.6 ko - 29/04/2015) .
En savoir plus, programme et inscription : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-bilan-des-pratiques-usages-et.html

contact : Charly Vignal

15 juin 2017 : Colloque Agriculture et efficacité énergétique - quels défis pour la recherche et l’innovation?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 octobre 2017

Les alliances AllEnvi (Alliance nationale de recherche pour l’environnement) et Ancre (Alliance nationale de coordination de la recherche pour l’énergie) vous invitent au colloque :

Agriculture et efficacité énergétique : quels défis pour la recherche et l’innovation ?


Date : jeudi 15 juin 2017
Heures : 9h00 - 17h00
Lieu : Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA) - Auditorium Olivier de Serres, 9 avenue George V, 75008 Paris

Ce colloque, organisé en collaboration étroite avec le Consortium de valorisation thématique (CVT) d’Ancre et avec le soutien de l’APCA, a pour objectif d’offrir un lieu d’informations et d’échanges sur les thématiques transverses des secteurs agricole et de l’énergie et de permettre une forte interaction entre les communautés scientifiques et industrielles.

Un regard privilégié sera porté sur les outils de production, les intrants, les systèmes agricoles et d’élevage et leurs pratiques et l’agriculture numérique, avec la participation annoncée de l’APCA, de la FNSEA, de l’Institut de l’élevage et de représentants de l’industrie, de PME, de startups et d’organismes de recherche.

Les inscriptions sont ouvertes !

Pour vous inscrire :
Merci de compléter le formulaire interactif et de l’adresser en cliquant sur le champ « Envoyer » en bas du formulaire

15 juin 2017 : Rencontre Recherche du CGDD :« La problématique des faibles doses »

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 mai 2017 (modifié le 31 mai 2017)

Vous êtes invités à

La Rencontre Recherche du CGDD : Gérard Lasfargues sur le thème « La problématique des faibles doses »

Date : jeudi 15 juin 2017
Heures : 11h00 - 12h30
Lieu : Arche Paroi Sud salle 03S01 (la conférence débutera à 11h00 précises)

Intervenant : Gérard Lasfargues, PU-PH en médecine et santé au travail à la Faculté de médecine de l’UPEC.
Il exerce les fonctions de directeur général adjoint en charge des affaires scientifiques à l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail).
Ses travaux portent notamment sur l’évaluation des risques chimiques, physiques, psychosociaux au travail et sur l’origine environnementale ou professionnelle de pathologies chroniques.

Descriptif :
Les conséquences de la contamination des milieux sur la santé humaine et les écosystèmes sont une préoccupation majeure pour le ministère.
Si l’on a pu considérer que la dose faisait le poison, les travaux scientifiques ont fait apparaître que les atteintes toxiques pouvaient se manifester à de faibles voire très faibles doses de contaminants.
La compréhension et la prédiction de ces effets restent un des défis actuels qui met en jeu d’autres problématiques comme celle du temps long,
celle des mélanges ou d’effets associés à la présence d’autres contaminants, ou encore celle des facteurs environnementaux variables dans l’espace et dans le temps.

Cette rencontre permettra de mieux appréhender la question des faibles doses.

Merci de vous inscrire à l’adresse : Michele.Suard@developpement-durable...

18 juin et 2 juillet 2015 - Rencontres écotechnologiques labellisées COP21

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 juin 2015

Le réseau PEXE organise en partenariat avec l’Association des instituts Carnot deux nouvelles Rencontres écotechnologiques labellisées COP21 :

• Gestion durable de l’eau : 18 juin matin - Paris

• Littoral : gestion des risques, adaptation au changement climatique et restauration écologique : 2 juillet matin – Paris

Informations et inscription sur le site des rencontres éco-technologiques 2015 - Tarif éco-PME : 70 € H.T.

21 avril 2017 - La recherche sur le paysage : Une pluridisciplinarité en actes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 mai 2017

La Rencontre Recherche du CGDD : Patrick Moquay

Politologue de formation, Patrick Moquay est professeur à l’ENSP Versailles.
Ses travaux portent sur la gouvernance des territoires et l’élaboration collective de projets relatifs aux aménités naturelles (paysage, environnement...)

Patrick Moquay présentera diverses approches du paysage en recherche, en soulignant la pluralité des dimensions nouées dans le paysage,
et l’utilité, pour en saisir la complexité, des approches pluridisciplinaires.

Résumé : Le paysage, devenu progressivement un objet de politique publique, a fait l’objet d’un important effort de recherche ces dernières décennies.
On passera en revue les multiples entrées dans la recherche sur le paysage : les formes matérielles et culturelles dont relève le paysage, entre évolution de milieux vivants et représentations de l’espace ;
le continuum qui relie les logiques de protection des sites remarquables aux pratiques d’exploitation et d’aménagement de l’espace du quotidien, et les outils de l’action publique opérant dans ces différents champs ;
le potentiel du paysage comme support et fondement de projets collectifs.
Enfin, les liens avec les recherches en arts plastiques seront également considérés.

Horaire et Lieu : de 11h00 à 12h30 en Tour Séquoia salle R1 A

Merci de vous inscrire à l’adresse : Michele.Suard@developpement-durable.gouv.fr

22 juin 2017 : Séminaire Temps et systèmes de navigation par satellite

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 mai 2017 (modifié le 12 juin 2017)

Les bénéfices du service temps fourni par les systèmes européens de navigation par satellite

Date : jeudi 22 juin 2017
Heures : 9 h 00 - 11 h 30
Lieu : salon international de l’aéronautique et de l’espace
Amphithéâtre 2 – Hall 2C - conditions de participation sous inscription -
Pré-programme (format pdf - 84.8 ko - 24/05/2017)

L’utilisation du temps peut être critique pour de nombreuses applications dans des domaines variés comme l’énergie, les télécommunications, les opérations financières, la surveillance du trafic aérien ou l’horodatation au profit des assurances.

La fourniture d’un temps précis peut aujourd’hui s’appuyer sur différentes technologies, qu’elles soient spatiales (navigation par satellite) ou non spatiales (horloges atomiques au sol, utilisations de serveurs...).
EGNOS et Galileo sont les deux systèmes européens de navigation par satellite. EGNOS est opérationnel depuis 2011 et les premiers services Galileo sont disponibles depuis décembre 2016. Dans certains domaines, la qualité des signaux de ces systèmes pourrait améliorer l’efficience des services de temps existants. Elle pourrait aussi permettre l’avènement de nouveaux services innovants.

Ce séminaire sera l’occasion de rassembler des usagers représentatifs des services de temps, des experts du temps et des experts de la navigation par satellite afin d’identifier les bénéfices potentiels de la navigation par satellite européenne pour la fourniture d’un temps précis et robuste.
Ce séminaire marque une première étape nationale dans cette réflexion.

Pour vous inscrire : (sous réserve des places disponibles)
Merci de compléter le formulaire interactif et de l’adresser en cliquant sur le champ « Envoyer » en bas du formulaire.

Contact  : David COMBY (Coordinateur interministériel délégué Galileo) - david.comby@developpement-durable.g...

22 Novembre 2016, Paris : Séminaire REPERE - Recherche participative, évaluation et action publique

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 novembre 2016 (modifié le 10 octobre 2017)

La complexité croissante des enjeux environnementaux, sociaux et économiques de la transition écologique et l’urgence d’y faire face nécessitent plus que jamais que les politiques publiques s’appuient sur les connaissances issues de la recherche. En outre, l’ampleur des mutations écologiques, économiques et sociales en cours requiert une implication de tous les acteurs sociaux. Cela suppose que les connaissances apportées par la recherche soient non seulement adaptées aux besoins des transitions en cours, mais encore source d’adhésion de la société. Il convient donc de réfléchir aux conditions du développement d’une recherche allant dans ce sens.

C’est pourquoi l’objectif du programme REPERE, réseau d’échange et de projets sur le pilotage de la recherche et l’expertise, est de travailler à la mise en œuvre d’une démarche de recherche impliquant les associations engagées dans les enjeux environnementaux et du développement durable. Pour être réelle, cette implication doit être envisagée à toutes les étapes du processus de recherche, de l’identification des questions à inscrire à l’agenda de la recherche à la formulation et la livraison des réponses obtenues, en passant par l’élaboration des protocoles et leur mise en œuvre concrète dans l’exécution du projet de recherche. Il faut donc s’interroger sur toutes les façons d’ouvrir la recherche aux acteurs associatifs, l’enjeu majeur et ultime étant de concevoir une démarche de recherche dont ils soient co-producteurs aux côtés des acteurs académiques et au même titre que ces derniers. De fait, le programme REPERE est fondé sur l’hypothèse que le développement de collectifs pluralistes de recherche est de nature à accroître la pertinence des questions posées et des connaissances acquises grâce à la mobilisation et à la confrontation de l’ensemble des savoirs disponibles dans toute leur diversité.

Le séminaire « Recherche participative, évaluation et action publique » propose de faire le point sur les travaux conduits dans le cadre du programme : identification et évaluation des dispositifs, des savoirs obtenus et du rapport de ces savoirs à l’action publique. Il constitue une opportunité de dialogue entre acteurs, bénéficiaires et commanditaires de la recherche intéressés par le développement d’une modalité de recherche inclusive.

Le séminaire a en outre pour objectif d’étendre la communauté déjà constituée autour de REPERE en donnant plus de visibilité aux acteurs qui partagent la même conception d’une recherche ouverte à la société. Dans cet esprit, il offrira l’opportunité de présenter de manière détaillée l’appel à manifestation d’intérêt lancé le 22 septembre 2016 en vue de labelliser les collectifs engagés dans une démarche de co-construction de recherche en lien avec les enjeux des politiques publiques du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer : http://www.programme-repere.fr/actualite/ami/

Le programme et les inscriptions seront disponibles prochainement, n’hésitez pas à vous inscrire sur le site du programme pour rester informé http://www.programme-repere.fr/

23 septembre 2016 : Appel à projets de recherche & innovation sur la mise au point de solutions alternatives aux produits phytopharmaceutiques dans les jardins, espaces végétalisés et infrastructures (JEVI)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 juillet 2016 (modifié le 26 juillet 2016)

Date limite de dépôt des projets : le vendredi 23 septembre 2016 à 12h00
Lien de dépôt : Tous les fichiers doivent être déposés en 2 formats : au format PDF et dans un format éditable. L’ensemble des fichiers doit être regroupé dans un fichier d’archive et déposé sur la plate-forme de téléchargement http://melanissimo.developpement-durable.gouv.fr du ministère, aux adresses de ecophyto-recherche@developpement-durable.gouv.fr et joel.legrand@cerema.fr en indiquant en objet APR 2016 JEVI et l’acronyme de votre projet. Nous vous invitons à vous mettre en copie du mail afin de vous assurer du bon déroulement du dépôt numérique.

Contexte :

Le plan national Écophyto II, adopté en octobre 2015, a pour objectif de réduire progressivement l’utilisation, la dépendance, les risques et les impacts des produits phytopharmaceutiques (pesticides) en assurant un accompagnement au changement des acteurs. Une de ses priorités est d’accélérer la transition versl’absence de recours aux produits phytopharmaceutiques dans les jardins, les espaces végétalisés et les infrastructures (JEVI), anciennement appelés zones non agricoles (ZNA).

L’usage des pesticides (hors produits de biocontrôle, produits autorisés en agriculture biologique et produits à faible risque) sera interdit dès le 1er janvier 2017 pour les collectivités locales, l’État et ses établissements publics, pour l’entretien des espaces verts, des forêts, des voiries (sauf exceptions) ou des promenades accessibles ou ouverts au public.

De leur côté, les jardiniers amateurs ne pourront plus utiliser de pesticides (hors produits de biocontrôle, produits autorisés en agriculture biologique et produits à faible risque) dès le 1er janvier 2019, quelles que soient les surfaces concernées. Par ailleurs la vente en libre service sera interdite aux amateurs dès le 1er janvier 2017 (sauf produits de biocontrôle et substances de base).

Ces dispositions entraîneront une remise en cause des modes de gestion actuels de ces espaces. Les acteurs, qui devront s’adapter dans un délai court, ne disposent pas toujours de solutions opérationnelles satisfaisantes pour réduire ou éviter l’utilisation de pesticides pour les soins des végétaux et l’entretien des surfaces enherbées dont ils ont la charge.

Le développement et l’appropriation rapide par les différents acteurs de solutions alternatives aux pesticides chimiques, constitueront alors un enjeu crucial pour les JEVI dans les trois prochaines années.

L’appel :

L’appel à propositions vise à susciter des projets de recherche et développement opérationnels et ciblés, contribuant (1) à développer et déployer des solutions alternatives adaptées aux attentes et aux contraintes du terrain (produits de biocontrôle ; produits autorisés en agriculture biologique et produits à faible risque ;méthodes, techniques et/ou stratégies de gestion des bioagresseurs, conception de nouveaux systèmes plus résilients, etc.), (2) à accompagner les acteurs dans leur utilisation ou (3) à évaluer leur performance agro-environnementale et économique. Il permettra la mise en place de plusieurs dispositifs complémentaires, basés sur l’innovation, y compris sociale, et l’amélioration du transfert des solutions. Tous les types d’organisations (organismes de recherche et développement, collectivités, entreprises, gestionnaire d’infrastructure, etc.) pourront proposer un projet. Cependant, les projets en collaboration
intersectorielle impliquant un partenaire avec une compétence recherche et un ou plusieurs acteurs JEVI sont particulièrement attendus.

Cet appel est lancé dans le cadre de l’axe 2 du plan Écophyto II « améliorer les connaissances et les outils pour demain et encourager la recherche et l’innovation ». Il sera financé sur des crédits Écophyto par l’Onema et piloté par les ministères chargés de l’agriculture et de l’environnement. La sélection scientifique et technique et le suivi des projets seront réalisés par le conseil scientifique d’orientation recherche et innovation du plan Écophyto II (CSO R&I).

Le pilotage de cet appel est réalisé par le ministère de l’environnement
Contact : ecophyto-recherche@developpement-durable.gouv.fr

Trois types de réponses sont envisagés par l’appel à projets à venir :

  • Pour les JEVI, des projets “exploratoires” (proposant par exemple d’apporter une preuve de concept ouvrant vers une innovation), d’une durée maximale d’un an et d’un montant maximal de 15k€ .
  • Pour les JEVI hors infrastructures, des projets de recherche et développement opérationnels (portant préférablement sur des étapes avancées de développement proches du terrain), d’une durée maximale de 3 ans. Le montant maximal de l’aide sera de 120k€. Les projets de ce type pour les infrastructures pourront être présentés lors d’un autre appel à projets attendu en 2017.
  • Des projets de recherche et développement déjà lancés et financés par ailleurs pourront être labellisés Écophyto par le CSO R&I. Ils bénéficieront des efforts d’animation et de mise en réseau mis en place par Écophyto.

Planning  :
12 juillet 2016 : publication de l’appel
23 septembre 2016 à 12h : réception des propositions
octobre –décembre 2016 : évaluation et sélection des propositions
janvier 2017 - juin 2017 : contractualisation entre l’ONEMA et les porteurs.

Retrouvez dans les documents téléchargeables ci-dessous :

23 mars 2017 - "Les rencontres de la recherche" - Le principe de précaution : signaux précoces, leçons tardives

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 mai 2017 (modifié le 26 septembre 2018)

Vingt années d’expériences de recommandations permettent aujourd’hui au Comité de la prévention et de la précaution d’avoir un regard critique sur la mise en œuvre du principe de précaution. L’exposé de Philippe Hubert, membre de ce comité, abordera particulièrement les points suivants : combien de temps les signaux mettent-ils pour se transformer en gestion de la prévention ? Que peut-on faire dans le cadre de la précaution, et non plus de la prévention ? Quelle est la place du principe d’action ? Comment réussir l’implication des parties prenantes ?

Cette thématique est proposée dans le cadre du cycle de rencontre mensuel consacré à la recherche et organisé par le Commissariat général au développement durable.

Ces rencontres ont pour objectif d’assurer une formation continue des agents du service de la recherche, de promouvoir la science dans le ministère et de développer une culture partagée tant au sein du ministère qu’avec ses partenaires.

Ces rencontres seront à la fois une vitrine et une tribune d’expression de point de vue de chercheurs sur des problématiques d’actualité. En organisant ces rendez-vous, le Commissariat général au développement durable répond à sa vocation de transmission de savoirs pour l’action.

Vous pouvez vous inscrire aux rencontres via le site web des rencontres de la recherche

N’hésitez pas à visiter le site pour connaître les prochaines dates et thématiques.

24 mars 2016 : Journée "Innovation ferroviaire et positionnement par satellite" (GNSS)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 février 2016 (modifié le 17 février 2016)

La navigation par satellite au service de nouvelles solutions d’exploitation pour les lignes ferroviaires régionales

Jeudi 24 mars 2016 (au lieu du 12 février 2016 date initialement programmée)
Heure : 8h30-17h30
Lieu : Toulouse, Conseil régional de la Région Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, 22, Boulevard du Maréchal Juin.

Séminaire ferroviaire et applications GNSS

Le déploiement de l’ERTMS (European Railway Traffic Management System) sur le réseau national et la modernisation des infrastructures représentent un enjeu majeur pour le secteur ferroviaire dans les années à venir. Une telle évolution doit s’envisager avec l’augmentation de la capacité des infrastructures et la diminution des coûts de maintenance tout en préservant le haut niveau de sécurité ferroviaire. Les applications satellitaires peuvent participer à ces objectifs, notamment sur les fonctions de localisation/positionnement des trains.

C’est dans ce cadre que les GNSS (Global Navigation Satellite System) offrent des perspectives particulièrement prometteuses notamment en lien avec le déploiement de la constellation GALILEO mais également au travers du système d’augmentation
complémentaire EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service).

Un certain nombre d’initiatives au niveau national mais aussi Européen ont été lancées autour de cette thématique. Un premier séminaire s’est tenu à Lille en novembre 2014 offrant un premier lieu de rencontre entre les professionnels du ferroviaire et ceux de la navigation par satellite et actant le démarrage d’une initiative nationale autour de ce sujet.

Dans cette dynamique, le pôle de compétitivité Aerospace Valley, le MEDDE, la SNCF et le CNES organisent une journée d’innovation Rail et GNSS (format pdf - 315.1 ko - 17/02/2016) centrée autour des apports des applications satellitaires à l’exploitation opérationnelle des lignes ferroviaires régionales.

Cette journée permettra de mettre en exergue les besoins et attentes du secteur ferroviaire. Un panorama des différentes initiatives en cours traitant du positionnement par satellite pour le ferroviaire sera présenté. Une cartographie des besoins permettant de cibler les domaines pour lesquels le positionnement par satellite pourrait être une solution d’avenir sera établie.
A l’issue de cette journée, Aerospace Valley, en partenariat avec SNCF et le CNES envisage de lancer un appel à idée dont l’objectif sera de sélectionner des projets précurseurs de nouvelles solutions d’exploitation basées sur le positionnement par satellite.

Programme détaillé et modalités d’inscription à venir.

Lien vers site web :http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-plan d-applications.html
Partenaires : SNCF, Aerospace Valley, Railenium, IFSTTAR, I-Trans, MIPYrail, Guide, CCT, Fer de France
Parmis les partenaires membre du RST : CNES, IFSTTAR

Contacts :
Délégué interministériel Galiléo : DAVID COMBY, david.comby@developpement-durable.gouv.fr
SDI : Mission des applications satellitaires / Charly VIGNAL : charly.vignal@developpement-durable.gouv.fr
Bureau des grands programmes : Christophe CHERON : chargé de mission transports terrestres : christophe.cheron@developpement-durable.gouv.fr et Céline FOURDRILIS, chargée de mission valorisation R&I collaborative : celine.fourdrilis@developpement-durable.gouv.fr

26 mai 2015 - 2ème Matinale du CORICAN : Les technologies maritimes et leurs financements au service des énergies marines renouvelables

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 mai 2015

Mise en perspective des compétences et technologies maritimes et développement des énergies marines renouvelables (EMR)
Mardi 26 mai 2015
Heures : 10h00 - 12h30
Lieu : auditorium de la tour Séquoia du Ministère (Paris-La Défense) - conditions de participation sous inscription

La Matinale
Dans le contexte de la discussion au Parlement de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte,
les membres du Conseil d’Orientation de la Recherche et de l’Innovation pour la Construction et les Activités Navales souhaitent, avec cette Matinale, mettre en perspective des compétences et technologies maritimes et le développement des énergies marines renouvelables(EMR).
Seront présentées les priorités technologiques en R&I inscrites par les acteurs dans l’actuelle feuille de route EMR du CORICAN, celles-ci seront illustrées par la présentation de quatre projets collaboratifs encours.
L’objectif poursuivi est de permettre l’échange et la mise en relations entre industriels, financeurs, laboratoires publics de recherches, et accompagnateurs de la recherche et de l’innovation dans ce domaine.
Identifier les opportunités et les conditions d’émergence de nouveaux projets de recherche et d’innovation.

Le programme et les conditions d’inscription : http://www.corican.fr/2015/03/2eme-matinale-du-corican-le-26-mai-2015/

 

Information complémentaire
Devenir experts CORICAN (compétences et expertises navales)
L’appel est ouvert, la liste 2015 est en cours d’actualisation. Si vous êtes intéressés, ci-joint conditions et modalités de candidature : http://www.corican.fr/le-corican/les-experts/

Plus d’informations : secretariatcorican@developpement-durable.gouv.fr
Au MEDDE/CGDD :
Jean-Baptiste de Francqueville (Co-secrétaire du Corican- DRI/SDI)
Céline Fourdrilis (Co-responsable valorisation-diffusion du Corican - DRI/SDI)
Au GICAN
Fabrice Théobald (Co-secrétaire du Corican)
Anne de Villoutreys (Co-responsable valorisation-diffusion du Corican)

26 mai 2016 : "Savanturiers", les explorateurs scientifiques d’aujourd’hui - 3ème débat du cycle "Les débats citoyens pour la planète"

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 mai 2016

Ségolène ROYAL, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, en charge des relations internationales sur le climat, et présidente de la COP 21, vous invite au troisième débat d’un cycle "Les débats citoyens pour la planète" consacré aux sciences du vivant sur le thème "Les savanturiers : les explorateurs scientifiques d’aujourd’hui".

Date : le jeudi 26 mai 2016 de 19h à 20h30
Lieu : auditorium de l’hôtel de Roquelaure, 244, boulevard Saint-Germain, Paris 7ème
Lien vers site web : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Les-debats-citoyens-pour-la,46854.html

Pour prolonger les échanges de la COP 21 et continuer ainsi le travail de réflexion et de mobilisation jusqu’à la COP 22 qui aura lieu à Marrakech, un cycle de débats avec des philosophes, anthropologues, sociologues, scientifiques, économistes, artistes engagés dans le développement durable vient d’être mis en place autour des grands enjeux liés à la science du vivant et à la biodiversité. Ces débats, animés par Gilles Bœuf, conseiller scientifique de Ségolène Royal, ont lieu une fois par mois à l’hôtel de Roquelaure, le jeudi de 19h à 20h30 autour de 3 à 4 personnalités.

Le prochain débat, jeudi 26 mai, consacré aux "Savanturiers, les explorateurs scientifiques d’aujourd’hui", permettra aux participants d’échanger avec Jean-Louis Etienne, Chris Bowler et Philippe Bouchet, trois passionnés de l’aventure scientifique.
Vous êtes invité à y assister et à diffuser cette invitation dans vos structures et réseaux ! L’inscription est obligatoire via ce lien.
N’oubliez pas de vous munir de vos papiers d’identité. Accueil dès 18h45.

Contact : Isabelle Raynaud Delfini - 01 40 81 78 19


Télécharger :

28 septembre au 2 octobre 2015 : ISPRS Geospatial Week 2015

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 juin 2015

La "Geospatial Week 2015" organisée sous l’égide de la Société Française de Photogrammétrie et de Télédétection (SFPT) et soutenue par l’IGN et l’IRSTEA, se tiendra du 28 septembre 2015 au 2 octobre 2015 à la Grande-Motte.

Les 12 conférences de la "Geospatial Week" traiteront de l’acquisition, du traitement, de la visualisation et du développement d’applications/services innovants (Estimation de la ressource, cartographie d’urgence, infrastructures/pôles de données, saisie collaborative, etc.) autour de l’information géospatiale.

Toutes les informations concernant cette semaine sont consultables sur le site ISPRS Geospatial Week 2015

28 octobre 2015 : Atelier "Les applications satellitaires : potentiels d’usages et d’innovation pour le domaine maritime"

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er octobre 2015

Invitation à un rendez-vous international de la communauté maritime qui se place dans le cadre de la dynamique de SAFERSEAS : l’atelier dédié : "Les applications satellitaires : potentiels d’usages et d’innovation pour le domaine maritime" se déroulera le mercredi 28 octobre à BREST.

Dans le cadre de la croissance bleue "Les Océans, le climat, la sécurité maritime" représentent des enjeux importants pour la France en tant que deuxième puissance maritime mondiale en terme de zone économique exclusive (ZEE) inscrits au sein de deux stratégies nationales : la stratégie nationale de sûreté des espaces maritimes (SNSEM) et la stratégie nationale pour la mer et le littoral (SNML), en cours d’adoption.
En terme de connaissance, de surveillance et de protection des milieux, des personnes et des biens, les applications satellitaires sont, quant à elles, pour les acteurs un potentiel d’innovation et de création d’activités.

Le ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, par sa sous-direction de l’innovation du CGDD, et le CEREMA, par sa direction technique eau, mer et fleuves, se joignent à la session 3 « Connaître, Surveiller, Protéger » de Saferseas le mercredi 28 octobre de 11h00 à 16h30. Sous la forme d’un atelier dédié, l’objectif est de mettre en perspective les potentiels d’usages et d’innovation des applications satellitaires dans le domaine maritime. Plusieurs projets y seront présentés.
Cet atelier s’adresse aux acteurs de la R&I navales, aux porteurs de projets, tant de grands groupes ou de PME et ETI.

Partenaires et intervenants : MEDDE, CEREMA, CNES, ESA, CLS, Institut Mines Télécom-Bretagne, Marine nationale, Pôle mer Bretagne Atlantique,Thalès AleniaSpace, avec le parrainage du CORICAN.

Vous trouverez le détail du programme, les points de contacts, les modalités d’accès et le lien pour s’inscrire à cette adresse ainsi que le contexte de cette initiative pour le MEDDE en suivant ce lien.

29 septembre 2015 : Evénement final de l’action COST TU1103 - sécurité et exploitation des tramways en lien avec l’espace public

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 8 septembre 2015

Lancée en 2011 à l’initiative du Certu et du STRMTG, l’action COST (European Cooperation in Science & technology) de coopération scientifique et technique européenne se termine à l’automne 2015.
A cette occasion, Laetitia Fontaine, présidente, et les membres de son comité directeur ont le plaisir de vous informer que la conférence finale se tiendra le 29 septembre prochain à Francfort-sur-le-Main (Allemagne), en tant qu’évènement associé à la conférence annuelle de l’AET.

Toutes les informations concernant cette journée sont consultables sur le site TU 1103


Télécharger :

31 mai 2016 : Ségolène Royal présente les avancées de la « GreenTech verte »

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er juin 2016